19.4.06

138-Quand les sirènes se taisent


Tourcoing, Nord, France. © Dam F 2006














.

10 Comments:

Anonymous Anonyme said...

la mort du cygne !

encore une histoire triste !

9:50 AM  
Anonymous Anonyme said...

le mouton du petit prince
est mort

Restent des lieux vides
de sens
mais chargés
d'histoire

celà semble paisible et lumineux
comme pour contraster avec une autre réalité...

beau travail de mémoire
et de photographie

que fais tu dans ces lieux ?
comment y accèdes tu ?

dans tous les cas,
il y a matière.

9:52 AM  
Anonymous Anonyme said...

Tristesse et mélancolie dans cette photo!

11:02 AM  
Blogger esrelle said...

Lorsque j'ai vu le titre et la photo, j'ai pensé en premier aux ondines qui quittent l'eau pour se perdre sur terre, jusqu'à ce qu'il ne reste plus que leurs cheveux abandonnés quelque part sur le sol, comme la laine des moutons qui restent accrochées aux barbelés. Mais je crois que tu parlais d'autre chose...

2:45 PM  
Blogger Rafaele said...

J'apprécie vraiment votre talent ! Quel oeil !

9:56 PM  
Blogger Vinie said...

Bel hommage au déclin d'une usine...on ressent l'empreinte de l'activité qui a dû y régner... photo qui rend honneur aux personnes qui ont travaillé dans ce lieu...une fois de plus: bravo!

10:22 PM  
Blogger Dam said...

à tous, il s'agit d'une entreprise qui fut pendant longtemps une des plus grande entreprise textile de Tourcoing. Aujourd'hui elle n'est plus en activité. Mon clin d'oeil visé aussi un écrivain local, Maxence Van der Meersch qui à travers son roman "Quand les sirènes se taisent" dresse un portrait extrémement touchant de la vie de labeur de ses ouvriers et de leurs combats à travers les grèves qui touchèrent ces immenses paquebots que sont ces chateaux usines ,que vous pouvez encore trouver dans la région du nord-pas de calais/

4:09 AM  
Anonymous Anonyme said...

La toison dort...
christiane

4:36 PM  
Anonymous Anonyme said...

Maxence van der Meersch a eu son heure d'engagement, syndicaliste militant et chrétien... Son oeuvre littéraire est mieux connue, plus intéressante aussi sans doute. Brillant hommage !!!
Nous ferons-nous chevalier de l'Ordre ? Ou partirons, tels les Argonautes, en compagnie d'un nouveau Jason ?

11:46 PM  
Anonymous Anonyme said...

Très forte cette photo !
Le cadrage, la lumière, créent une tension qui accroche et retient le spectateur. Superbe !

3:59 PM  

Publier un commentaire

<< Home