23.10.06

218 - Je rêvais d'océan


Trégastel, Côtes d'Armor, France. © Dam F 2006










.

17 Comments:

Blogger Anitta said...

C'est vrai qu'on peut lire cette photo comme on parcourt un message d'espoir... Moi je trouve qu'il en émane une sourde et belle mélancolie...

8:36 AM  
Blogger annick said...

magnifique titre
magnifique photo
magnifique musique
magnifique chanson
magnifique tout simplement
magnifique de profondeur

9:05 AM  
Blogger FD-Labaroline said...

Haaannn... ça me donne envie de pleurer, ça me fait trop penser à la chanson du petit cheval blanc ("tous derrièreuh-tous derriè-èreuh, il n'avait jamais vu le printemps, qu'il avait donc du coura-ageuh"), et qui est mort sans avoir vu le beau temps... Les opportunités manquées, l'espérance déçue...

1:40 PM  
Anonymous Anonyme said...

Le cliché est superbe, mais c'est vrai qu'avec la musique "(...)mais les rêves on les empêche"... j'ai un petit pincement au coeur, une petit boule là, au creu de l'estomac. Personne n'aurait un mouchoir? Je suis preneuse d'une bonne accolade affectueuse aussi, y'a des jours comme ça...

3:30 PM  
Anonymous Anonyme said...

Nostalgie du passé pour moi !

4:29 PM  
Anonymous Anonyme said...

T'inquiètes pas, l'eau va revenir !

5:57 PM  
Anonymous Anonyme said...

Toujours seul, même les bateaux sont seuls ici, c'est beau et ça fout un peu le bourdon...
Où est la mer d'Aral ?

9:17 PM  
Anonymous Anonyme said...

Très belles harmonies des couleurs: l'océan s'est retiré et oublie sur le sable nos rêves.

je vois que je figure dans tes lectures et je n'en savais rien: toi aussi tu t'es retiré sur la pointe des pieds. Merci Dam et à bientôt: je reviendrais.

10:15 PM  
Anonymous Anonyme said...

Je préfère mettre le verbe au présent ! et à marée haute on repart !

11:50 PM  
Anonymous Anonyme said...

nostalgie... bateau voisin... à quelques mètres de chez moi... ;-)

12:38 AM  
Anonymous Anonyme said...

Je remarque seulement aujourd'hui que ce n'est pas l'oeil du photographe qui nous accueille mais un coin de sourire très... photogénique ;=)

10:29 AM  
Anonymous Anonyme said...

Au réveil, nous étions réunis.

4:53 PM  
Anonymous Anonyme said...

et si je te répondais avec Art Mengo qui chante que "la mer n'existe pas" :-)))

un océan d'amour avec des poissons d'argent... des tourments, des offrandes dans un filet géant... un océan d'humour avec des mots dedans... des éclats de rire et des rondes d'enfants... et la vie qui se rend... les deux mains en l'air dans les mailles trouées... les joues fouettées... par le vent, sous les voiles et les goélands... le coeur chante en avant :-)))

10:57 PM  
Blogger Rosalie said...

Je découvre tout et c'est magique, superbe... Surtout les photos qui "parlent" de notre région. Très beau, vraiment.
Et merci.

11:22 PM  
Blogger Dam said...

anitta : vous avez mis le doigt sur mon fil rouge !

annick : eh bien, comme dirait la chanson c'est magnifique !


fd : et le pire c'est que lui voit l'eau autour de lui et qu'il ne peut aller au large !

barbarette : je prends le bateau et j'arrive ;-)


véro : oui, j'ai cru comprendre que vous naviguiez un temps sur d'autres eaux


lyriann : oui mais si je suis attaché...

anne : au large il y a du monde en effet !

pierre : je suis discret mais je me soigne !

sissi : il existe en effet des petits bateaux qualifiés d' optimistes !


xtof : vos rêves doivent être souvent éxaucés alors

lydiel : j'ai hésité avec mon pied !

cristal : j'aime bien ce genre de surprises !

camille : si la mer n'existait pas il faudrait l'inventer car nous ne serions pas là ;-) !

rosalie : merci de la visite, de la sévère critique et bienvenue sur mon chemin. je n'ai pas réussi à cliquer ni sur votre profil, ni sur votre éventuel blog mais je ne desespère pas si vous revenez !

7:22 AM  
Anonymous Anonyme said...

Barque au repos
Attend belle marée
Pour s'en aller
Au fil de l'eau

12:27 PM  
Blogger Dam said...

l'oeil : elle espère en effet ... merci pour ces doux mots

1:23 PM  

Publier un commentaire

<< Home