24.8.07

Le dérèglement était à ma porte



Steenvorde, Nord, France. © Dam F 2007













.

9 Comments:

Anonymous Anonyme said...

J'adore la lumière, les couleurs! Et puis on peut faire se télescoper des chansons: deux parapluies qui se bécotent sur un banc public dans un coin de paradis.

7:19 AM  
Anonymous Anonyme said...

Couleurs très sympa, façon "film à l'ancienne". Pas de pépin avec ton retour j'espère (au fait, je croyais que l'on se disait "tu" non?).

11:23 AM  
Blogger FD-Labaroline said...

Il ne manque que la chauve-souris...

Une chauve-souris
Aimait un parapluie,
Un grand parapluie noir
Découpé dans la nuit,
Par goût de désespoir
Car tout glissait sur lui,
Une chauve-souris
Aimait un parapluie...

11:05 PM  
Blogger Rosie said...

Superbe la photo, merci de nous la partager.

Bon dimanche d'une p'tite cousine du Québec.

9:56 AM  
Blogger Laurence HAIOUN said...

mon dieu mais finalement t'es un poete talentueux que je ne connaissais pas réellement...

12:17 PM  
Anonymous Anonyme said...

C'est amusant, on dirait une scène de vieux film :)
J'aime beaucoup.

6:14 PM  
Blogger Dam said...

proto : là, en l'occurence je cherchais à signifier une fin d'histoire délicate

barbarette : non juste qu'il a plu souvent !

fd : et ? au final ? des mini parapluies volants ?

rosie : merci du passage. je suis passé chez vous bon courage pour tout.

la famille haioun : attention aux mots forts, ils risque après al pluie d'amener le mauvais temps !

tippie : un mauvais film alors car qui dit déréglement dit complications avant le générique de fin et non dénouement heureux !

6:58 AM  
Anonymous Anonyme said...

C'est une très belle photo ... Celle que je préfère de loin de cette page !

Une ambiance de train à la agatha christie ...

2:31 PM  
Blogger Dam said...

michel : l'orient express alors !!

1:40 PM  

Publier un commentaire

<< Home