5.12.09

...mais le vent tourna et ne souffla mot




Entre deux guiers, Isère
Mont St Eloi, Pas de calais









17 Comments:

Anonymous David said...

je suis vraiment heureux de vous retrouver. et jaloux de votre capacité à attraper des paysages dans leur douceur. Belle compo, merci.

8:12 AM  
Anonymous Tippie said...

Tu ne repars pas, dis?
(J'ai peur maintenant, quand le vent tourne).

Des sites distants de ... 900kms (?) et qui s'assemblent et se lient et se mélangent si bien. C'est beau.

12:22 AM  
Anonymous willow said...

je sais si c'est grave docteur ! mais là, en lisant le texte et en regardant la 1ère photo, puis en passant mon regard sur la seconde , j'ai commencé à souffler dessus ......
oui je pense que c'est grave ou alors tu as le chic pour trouver les mots juste et les photos ! oui on dira que c'est plutôt ça ....ça m'arrange au fond...

12:51 PM  
Anonymous Peggy M. said...

J'entre dans un rêve sur ces pages et ces photos envoûtantes, un souffle presque irréel m'emporte et je me projette dans ta vision... la beauté et le silence qui s'en dégage m'apaise en cette soirée de décembre... merci, c'est tou simplement magnifique.

10:30 PM  
Anonymous Richard said...

De vraies peintures flamandes !

Mais... Tu étais à Entre-Deux-Guiers, c'est tout près de chez moi !

10:50 PM  
Anonymous Anne said...

De retour ? belle nouvelle ! Et toujours autant de talent :)

Au plaisir de venir et de vous lire.

10:53 PM  
Blogger Véronique said...

quelle bonne nouvelle !
nous retrouvons vos couleurs avec un réel grand bonheur

11:09 PM  
Anonymous Annick said...

La brume est tombée
Douce crème posée
Qui révèle l'essentiel
Vous êtes revenu
Et je vous en remercie

12:46 AM  
Anonymous Corinne said...

Quand le vent se pose il se fait caresse...

Surtout ici sous la magie des mots er d'un regard...

10:50 AM  
Blogger FD-Labaroline said...

Entre-deux-guiers, c'est le bourg entre deux cours d'eau, le Guiers-mort et le Guiers-vif... je connais les lieux des deux photos, j'ai habité pas loin de l'un et j'habite aujourd'hui pas loin de l'autre (ou vice-versa !) Dam, si tu reviens pas chez moi, fais-moi signe ;-)

10:57 PM  
Anonymous Margazki said...

QUelle douceur dans ces paysages. La brume qui fait écho entre l'avant pays savoyard et le pas de Callais, c'est très beau.

8:42 AM  
Blogger Eric said...

Très heureux de vous retrouver ici. Et quel retour ! Très belles photographies ! Très beaux paysages.

4:14 PM  
Anonymous mimik said...

cette brume donne une touche onirique aux deux paysages, éloignés mais reliés

9:51 PM  
Blogger Dam said...

bonjour les amis !! le vent vous a mené jusque ici et c'est tant mieux. Vous y trouverez refuge , dehors il fait si froid . Mettez vous à votre aise. Un thé peut être ?

5:51 PM  
Blogger Jean said...

La poésie de ces deux photos me touche beaucoup .

6:06 PM  
Blogger Delphine said...

Extraordinaires! Je sais c'est d'un banal, mais je n'ai pas d'autre mot pour qualifier ces photos qui me laissent sans voix.. et si rêveuse...
Merci pour ce cadeau et à bientôt!

3:35 PM  
Blogger Jean said...

Ces deux photos sont extraordinaires !
Quelle douceur , quelle poésie !

10:23 AM  

Publier un commentaire

<< Home